Le Magazine de votre prochain vol

Comment les locaux reconnaissent les touristes : ce qu’ils font différemment

By  |  0 Comments

Sur toutes les destinations du monde, le touriste se distingue du local en un seul coup d’œil, ou presque. On a envie de tout voir, tout faire tout goûter… attention, vous risquez de vous faire remarquer.

Les photos…

Les touristes se reconnaissent aux photos qu’ils prennent : ils ne se limitent pas aux selfies, posent devant les monuments que les locaux ne regardent même plus – A Paris, l’Arc de triomphe, l’Hôtel de Ville… Ils photographient tout ce qui leur paraît insolite, qui sera très banal au regard du local. Le moindre plat aux allures un peu traditionnelles se retrouvera vite immortalisé, circulant sur les réseaux sociaux.

Et la pose elle-même distingue souvent les touristes des locaux : le jeu préféré des touristes ? Porter la tour Eiffel, soutenir la tour de Pise, se jeter de la pointe des Colibris en Guadeloupe… pour créer un bel effet d’optique, les touristes aiment prendre la pose.

tour-eiffel

… tablettes et appareils photos

Contrairement aux locaux qui se contente de leur smartphone, les touristes brandissent leurs tablettes, ou, à l’ancienne, des appareils photos. Les plus équipés dégainent les perches à selfie.

Le parapluie

Les groupes de touristes se reconnaissent à leur parapluie : Un pour tout le groupe, même par beau temps, dans la mesure où ils ne s’en servent pas pour se protéger de la pluie – en cas de mauvais temps, ils ont des ponchos imperméables. Le parapluie se tient plutôt bien droit en l’air comme un étendard : c’est un signe de reconnaissance au cœur de la foule.

Les habits

Légers, pratiques, sportswear… les vêtements pour bien profiter d’une destination doivent savoir être confortables et passe-partouts quitte à mettre le style entre parenthèse. Un sac à dos complète en général la tenue, avec, à l’int2rieur, une carte routière ou un plan de la ville…

Les cartes

Alors que les locaux flânent ou filent sur leurs trajets habituels, les locaux marchent en regardant attentivement autour d’eux. Soudain, ils hésitent, semblent perdus. Là, ils s’arrêtent, au milieu du passage en général, pour sortir une large carte plus grande qu’eux – ce qui en général énerve passablement les locaux.

Déjà de retour de votre séjour ? Retour en mode « local » ? Dommage… pour revivre les bons moments, éditez votre collection de photo dans un bel album. A laisser sur la table basse du salon…