Le Magazine de votre prochain vol

Quels souvenirs rapporter de Guadeloupe ?

By  |  0 Comments

Difficile de rentrer en Métropole après de belles vacances en Guadeloupe : rapporter des souvenirs pour soi comme pour ses amis peut être un moyen de garder un peu d’air des îles avec soi…

Du rhum agricole

Le rhum et sa production tiennent une place importante dans le patrimoine culturel de la Guadeloupe, équivalente de la culture du vin en Métropole. Son histoire correspond à l’implantation de la canne à sucre aux Antilles, au XVIIe siècle, et il en existe une grande variété, et de grands crus.

Alors que le rhum industriel est produit partout dans le monde à partir de résidus de produits sucriers, le rhum agricole est produit dans les Antilles françaises, à partir de la distillation du jus de canne frais fermenté : la qualité est supérieure. Il n’existe pas d’Appellation d’origine contrôlée pour le rhum de Guadeloupe, contrairement au rhum martiniquais mais sa qualité n’a rien à lui envier. Rhum blanc, rhum ambré, rhum vieux, rhum paille… à vous de choisir !

Des épices, du sucre de canne et de la vanille

Certaines saveurs sont indispensables pour garder le goût de la Guadeloupe. Amusez-vous à comparer les différents sucres extraits de la canne, pour la richesse de leurs parfums. Souvent roux, testez les goûts suivant les étapes du raffinage.

Si aux yeux de la vanille tahitienne ou de la vanille Bourbon de Madagascar, la production guadeloupéenne est moindre, on trouve sur l’île des gousses aux saveurs d’exception.

Certaines épices sont en revanche typiques de Guadeloupe et se retrouvent dans toute la cuisine créole : le roucou, le safran, le colombo, le poivre, le cumin, le gingembre. Ils voyagent assez facilement, à condition, sur place, de les acheter bien frais et d’être vigilant sur l’origine : beaucoup de vendeurs proposent des épices importés, non cultivés sur place. Plus chers, les épices produits localement seront aussi beaucoup plus savoureux.

Du tissus Madras et des matières naturelles

Indien à l’origine, le Madras est devenu l’étoffe emblème de la culture créole depuis le XVIIIe siècle. La toile fait partie des premiers « luxes » que purent s’offrir les esclaves des plantations : aujourd’hui le beau tissu reste signe de fierté.

Vous trouverez également sur les marchés et dans les villages artisanaux de beaux objets de vannerie, en fibre de coco, en calebasse, bijoux en grains… Vous trouverez tous les incontournables et réservez dès à présent votre vol vers la Guadeloupe avec Corsair.