Le Top 5 des plus beaux fonds marins de Ste-Lucie - Le Mag

Le Magazine de votre prochain vol

Le Top 5 des plus beaux fonds marins de Ste-Lucie

By  |  0 Comments

Eaux chaudes et transparentes, récifs peuplés de poissons multicolores, tombants et montagnes sous-marines… découvrez toute la beauté de la mer des Caraïbes à travers les 5 plus beaux fonds marins de Sainte-Lucie.

Anse Chastanet

Au Sud-Ouest de l’île, l’anse Chastanet est le spot de plongée le plus connu de l’île. Juste au-dessus de la petite ville de la Soufrière, la longue plage de sable dorée plonge dans le bleu de la mer des Caraïbes : la splendeur des paysages marins se dévoile à quelques brasses seulement du bord de l’eau, c’est le spot à l’accès le plus facile.

Des palmes, un masque, un tuba suffisent pour découvrir les fonds de l’anse Chastanet, au cœur de la réserve marine de la Soufrière. La profondeur reste supérieure à une vingtaine de mètres, dans une eau calme et transparente : même les grands débutants pourront admirer les quelques 150 espèces de poissons typiques des eaux des Caraïbes. Les nombreuses écoles de plongées privilégient l’endroit pour des baptêmes tout en douceur.

Poissons papillons, rascasses, poissons perroquets, turbots, poulpes… le récif corallien abrite aussi les anguilles et les murènes. Entre les branches de corail et au pied des anémones, vous aurez peut-être la chance de voir des familles d’hippocampes. Les tortues vertes et les tortues imbriquées sont aussi des habituées du récif de l’anse.

L’anse Chastanet à tout pour plaire… si ce n’est qu’elle est victime de son succès : les baigneurs sont nombreux, et l’on reste rarement seul à contempler la nature.

Anse La Raye

Egalement accessibles aux débutants, les fonds de l’anse La Raye sont un peu moins fréquentés. Sur l’ouest de l’île, la petite anse descend progressivement de 4 mètres de profondeurs à un maximum de 18 mètres à 20 mètres environ : cela laisse le temps d’admirer les différentes espèces du récif, et les différents milieux.

Parmi les coraux de feux, les coraux mous et les vastes éponges violettes, la grande star du tombant est le baril de rhum des Caraïbes. Non, vous n’y trouverez pas de quoi faire un cocktail ! le « baril de rhum » est une grosse éponge en forme de tonneau.

Les parois sont connues des plongeurs en dérive, et les plus expérimentés pourront admirer de près les belles formations rocheuses.

The Key Hole Pinnacles

Dans la baie de la Soufrière, le site sous-marin du Key Hole Pinnacles se rejoint par bateau : à moins d’une demi-heure de la plage, c’est un paysage de montagnes qui se découvre sous l’eau.

4 pics montagneux s’élèvent vers la surface, comme des jumeaux sous-marins aux fameux pitons de l’île. En descendant le long des parois presque verticales, on se promène dans une forêt de gorgones noires et oranges, des champs d’éponges et de coraux. Ils abritent de nombreux hippocampes.

Les habitués y admirent, de temps en temps, des raies Manta et des requins baleines, de passage vers le large.

The Superman’s flight

Le tombant spectaculaire doit son nom à une scène du film Superman II, tournée à Ste-Lucie : comme si l’on volait, on descend le long d’une paroi qui plonge jusqu’à environ 500 mètres. La visibilité est bonne, en raison des courants bien présents… mieux vaut ne pas être débutant.

Le récif corallien et les espèces qu’il abrite se laissent observer dès 20 mètres.

Le Superman’s flight est accessible en entrant dans l’eau au pied du Petit Piton, en quelques coups de palmes, ou directement en bateau.

L’épave du cargo Lesleen

Comme l’épave du Waiwinette, l’épave du cargo de 50 mètres Lesleen M. a été volontairement coulé par le Département des Pêches en 1986, près de l’anse Cochon. L’objectif était de recréer artificiellement un récif pour développer la croissance des espèces locales et dynamiser l’écosystème.

Le pari est réussi : les coraux durs et mous et les éponges l’ont rapidement couverte. Complètement à la verticale, elle ne se situe qu’à une petite vingtaine de mètres de la surface, et se visite entièrement. Les tortues s’y promènent parmi les poissons tropicaux, les murènes en ont fait leur royaume. Dans les recoins, vous trouverez quelques langoustes, et au-dessus de vos têtes, les barracudas veillent…

Avec son décor irréel, le spot du Lesleen est l’un des préférés des photographes sous-marins, qui se font un plaisir de trouver les plus belles prises de vues.

Et pour un maximum de sensation, visitez le Lesleen à la nuit tombée.

Fairy Land, l’épave du Waiwinette, the Coral Garden… les sites de plongée à ne pas manquer sont encore très nombreux. Avant de plonger, réservez votre vol Corsair pour des vacances 100 % sous-marines à Sainte-Lucie !