Quels sont les différents sports nationaux dans les Antilles ? - Le Mag

Le Magazine de votre prochain vol

Quels sont les différents sports nationaux dans les Antilles ?

By  |  0 Comments

Baseball, football, boxe ou athlétisme… les îles antillaises sont passionnées de sport.

A Cuba, le baseball

Le sport fait partie de l’histoire cubaine : le régime castriste en fit un levier de la révolution, une vitrine de la fierté cubaine. « Le sport est un droit du peuple », décrétait Fidel Castro, passionné de basketball comme de nombreux cubains.

Si Cuba forme de remarquables sportifs de haut niveau dans de nombreux sports, le sport de cœur des cubains reste le baseball.

Aux origines Etats-unienne, le baseball cubain s’impose au cœur des grandes équipes de la ligue nord-américaine, la Major League Baseball : la majorité des joueurs est d’origine cubaine, et formée à Cuba.

La boxe suit le baseball de près, considérée comme le sport roi des sports populaires et amateurs. Les cubains sont réputés pour l’excellence de leur pratique, et les grands boxeurs internationaux viennent s’entrainer l’île, véritable eldorado.

A Saint-Domingue et à Porto Rico, le baseball, le basket, et la boxe

La République Dominicaine et Porto Rico sont proches de Cuba, et ont les mêmes goûts sportifs.

Les deux îles sont elles aussi le pays d’origine de nombreux joueurs internationaux de baseball. Comme à Cuba, les rues sont peuplées de jeunes jouant au basket, sur des installations vétustes mais nombreuses. La boxe est également très populaire, et les deux îles forment elles de grands boxeurs.

A Porto Rico, le football est très pratiqué, par tous, dans les clubs, dans les rues, sur la plage…

A Ste-Lucie, le cricket et le football

Sous contrôle du Royaume-Uni de 1814 à 1979, Ste Lucie a gardé des influences sportives britanniques. Les premiers clubs sportifs furent des clubs de cricket, et aujourd’hui, l’île continue à accueillir d’importantes compétitions.

Au cours du XXe siècle, le tennis, le volleyball, le rugby se sont ensuite développé en club, alors que la pratique du football, plus populaire, fit de plus en plus de joueurs, passionnés amateurs.

En Martinique et en Guadeloupe, le football, l’athlétisme, le cyclisme…

Dans les deux îles françaises, les associations sportives sont nombreuses et proposent une multitude sports : il n’est pas rare de pratiquer plusieurs sports, dès le plus jeune âge.

Le football et l’athlétisme restent les sports préférés des Guadeloupéens comme des Martiniquais, et restent pour les jeunes un réel ascenseur social. Natation, tennis, cyclisme, marathon… ils passionnent aussi les foules !