Le Magazine de votre prochain vol

Le lac Retba au Sénégal : un lac rose !

By  |  0 Comments

Parmi les trésors du Sénégal, le lac Retba se dévoile, rose au milieu d’une nature verdoyante.

Une merveille du continent africain

A une trentaine de kilomètres de Dakar, sur la presqu’île du Cap-Vert, le lac Retba est connu du monde entier pour sa couleur rose. Il fut longtemps l’étape d’arrivée du Paris-Dakar, qui contribua à sa célébrité. Depuis, on vient le voir de partout.

A quelques mètres d’une plage aux eaux turquoise, il s’étend sur 3 km². Entre paysage de dunes et végétation luxuriante, il est le lieu de promenades en 4×4, à cheval, à dromadaire… mais il n’est pas idéal pour la baignade : c’est de sa très haute teneur en sel que l’eau tient sa belle couleur rose.

Avant d’être un site touristique incontournable, le lac Retba est exploité pour son sel depuis les années 70. Déposé en croute épaisse au fond du lac peu profond, le sel est cassé à l’aide de grands bâtons, puis déposé sur des pirogues. Il sèche ensuite sur les bords du lac, pour être commercialisé.

Pour casser le sel, les hommes passent des journées entières dans une eau très corrosive : ils protègent leur peau en se couvrant d’une épaisse couche de beurre de karité.

Pourquoi l’eau est-elle rose ?

L’eau du lac Retba n’est rose que depuis une quarantaine d’années. Son rose est changeant, peut aller du rose bonbon à un mauve assez soutenu, et la palette de couleur n’est pas due à une différence d’éclairage !

Alors que l’océan Atlantique compte 30 g de sel par litres, et la mer Morte 250g/L, le lac Retba accumule plus de 320 g de sel par litres, en raison de sa proximité avec l’océan : il en retient le sel. Dans ces conditions extrêmes, certaines bactéries parviennent tout de même à se développer : les algues microscopiques – cyanobactéries – présentes dans l’eau fabriquent un pigment rouge à orangé, similaire à du bêta-carotène, pour lutter contre le sel. L’algue se protège ainsi de la déshydratation.

Le développement du pigment dépend du taux de salinité de l’eau : température de l’air, lumière, évaporation de l’eau vont jouer leur rôle dans la couleur de l’eau. Plus l’air est sec, plus la couleur est vive. Le rose est très marqué lorsque souffle le vent de la saison sèche, lorsque l’air est le plus chaud, en milieu de journée.

Crédit photo : www.lakeretba.com