Le Magazine de votre prochain vol

Les réserves naturelles en Côte d’Ivoire

By  |  0 Comments

Entre lacs, forêts, savanes, la nature de Côte d’Ivoire renferme des trésors de biodiversité. Pour protéger ses espèces, le pays recense 8 parcs naturels, pour environ 300 réserves naturelles. Retrouvez les réserves incontournables.

La réserve naturelle intégrale du mont Nimba

Entre Guinée, Libéria et Côte d’Ivoire, le mont Nimba domine à 1752 m, verdoyant au-dessus de la savane. Couvert de forêt et d’alpages, il accueille une faune et une flore d’exception, parmi les plus riches du continent africain.

La réserve naturelle s’étend entre les trois pays sur 17 540 ha et fait partie des endroits les plus visités d’Afrique de l’Ouest. Elle est dite « intégrale », car protège sa faune comme sa flore. Les espèces endémiques qui lui servent d’emblème sont le crapaud vivipare Nectophrynoides occidentalis et le chimpanzé : ce dernier se distingue des autres singes pour sa proximité avec l’homme, physiquement, affectivement, mais aussi cognitivement.

La réserve naturelle intégrale de Lamto

Au sud du pays, la réserve naturelle intégrale de Lamto a vocation scientifique. Ses 2500 ha de savane sont une station d’écologie, où les chercheurs étudient oiseaux migrateurs, troupeaux de bufflons… et participent à la sauvegarde des éléphants, léopards, phacochères, qui avaient presque disparus du territoire.

Éléphant réserve naturelle cote d'ivoire

La réserve de Bouna

Au Nord-est du pays, le parc national de la Comoé est encore couramment appelé « la réserve de Bouna », de son ancien nom. Classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, ses 1 149 150 ha sont également classés comme réserve de biosphère : elle parvient aujourd’hui à concilier la préservation de la biodiversité à un développement économique et social durable, malgré de nombreuses années de mise en péril.

Sa forêt vierge tropicale accueille des hippopotames, des éléphants, des panthères, de nombreuses espèces de crocodiles, de singes, d’antilopes, d’oiseaux migrateurs…

Les réserves de faune

rhinoceros cote d'ivoire

Parfois intégrées à l’intérieur des parcs nationaux, les réserves de faune sont un espace de protection pour les espèces animales qui y vivent.

La récente réserve d’Aboukouamékro a été créée pour la préservation des rhinocéros blancs et des girafes : les animaux peuvent désormais parcourir librement les 20 400 ha de la réserve, alors qu’ils avaient complètement disparus de Côte d’Ivoire.

La réserve de faune du N’Zo a été quant à elle aménagée en prolongement du parc national de Taï, sur 70 000 ha. Elle veille sur de nombreuses espèces menacées, comme les chimpanzés et les bonobos, les léopards…