Le festival Electropicales à Saint-Denis - Le Mag

Le Magazine de votre prochain vol

Le festival Electropicales à Saint-Denis

By  |  0 Comments

Techno urbaine, Dub métissé, hip hop du monde entier… les cultures électro vibrent à la Réunion, du 15 au 20 mai 2017.  Plus qu’un festival, un véritable plongeon dans un monde de musique, de danse, de mode, d’arts visuels…

Le festival « festif et conscient »

Le festival investit les rues de Saint-Denis depuis bientôt 10 ans. Il rassemble les musiques et les arts visuels des cultures tropicales autour de nombreux événements. Disco, techno, dub, hip hop… toute l’électro se décline au soleil. Des artistes réunionnais, sud-africains, mauriciens, mais aussi indiens, mahorais, viennent révéler des arts et des styles qui n’ont pas de frontière. Les arts visuels accompagnent le son : les graffeurs, danseurs, artistes numériques animent les scènes.

Dans la rue, dans les bars, dans l’ancien Hôtel de Ville… la musique est partout. La Cité des Arts accueille trois scènes de clubbing électro, sound-system reggae, et de musique afro. Ses salles sont Le Banyan, la Palaxa, et le Fanal. Plusieurs espaces sont consacrés à la création artistique et aux ateliers – mode, musique, graff…

Pour danser, pour s’amuser, pour vibrer… en plus de la fête, le festival a aussi des valeurs citoyennes et solidaires. Les fonds du festival étaient à l’origine reversés au club de rugby de St-Denis, le XV dionysien, pour faire participer une équipe de jeunes joueurs de l’océan indien au tournois annuel. Le club sportif a toujours été un soutien pour l’organisation du festival, en l’accueillant à l’origine au sein de son stade.

En prenant chaque année de plus en plus d’ampleur, le festival œuvre pour donner une visibilité à la région de l’océan indienne, pour favoriser les échanges culturels entre les deux hémisphères de la planète, et pour soutenir et dynamiser les acteurs locaux.

electropicales 2017 saint denis reunion

Crédit photo : electropicales.com

L’association Electropicale et l’Indian Ocean Hub

Aujourd’hui, la petite association est devenue grande, surtout dans ses engagements. Depuis la création du festival, elle participe à de nombreux projets culturels sur l’île et dans tout l’Océan Indien, avec de nombreux partenaires institutionnels comme le Conservatoire régional, l’Ecole supérieure d’art, l’Ecole d’architecture, le Pôle régional des musiques actuelles…

Le projet des Electropicales a vite dépassé le seul festival. Pour réunir toutes ses ambitions en une seule organisation, l’association est devenue le Indian Ocean Hub.

Conférences, speed meetings professionnels, masterclass, formations musicales… le Indian Ocean Hub multiplie les événements pour effacer les frontières entre musiciens amateurs et professionnels et entre culture européenne et culture tropicale. C’est aussi un tremplin pour une culture dite « populaire » : l’Indian Ocean Hub la révèle dans toute sa force, en montrant les savoirs-faires de grands artistes et de grands styles musicaux.

Electropicales accueille notamment de grands labels internationaux. Les artistes du très célèbre label français InFine se sont produit à la Cité des Arts la nuit du 25 février. Ils fêtaient alors les 10 ans du label, l’occasion de lancer une nouvelle formule de soirée électro, « #Le Club ».

Au programme en 2017

La soirée d’inauguration, le mercredi 17 mai, aura lieu à l’ancien Hôtel de Ville de St-Denis : c’est l’occasion de découvrir ou de redécouvrir le bâtiment colonial néoclassique, datant du XIXe siècle. Entre l’île Maurice et le Ghana, les musiques de tout le continent africain seront là, de 18h à 1h du matin. Très pointue, une conférence abordera le thème « des nouveaux outils pour le développement de l’entreprenariat culturel.

Le 18 mai, à la Cité des Arts, on bouge sur du boogie, de l’afro-beat, du disco, venu d’Italie, d’Orient ou des tropiques.

Le 19 mai, la fête bat son plein, avec de la techno au Fanal, et une grosse soirée dédiée au Sound System au Banyan, avec du raggamuffin, du reggae, du dub, du ska, du rocksteady… Au Balaxa, l’ambiance est Afropicale, avec de l’afro beat, kuduro…

Et retour à la source, avec un food truck aux saveurs et sons créoles de légende.

Le samedi 20 mai, le festival finit en beauté, avec un vrai samedi soir qui bouge. Mais avant de s’amuser, un peu de sérieux : rencontrez la crème de la scène éléctro, de l’artiste on stage aux experts back stage, avec le speed dating, de 14 à 18h à la Cité des Arts.

Les Electrokids

Et le 20 mai, de 13h à 18h3à à la Fabrik, faites savourer aux enfants le meilleur de l’électro, avec une super fête, des ateliers de graff, de hip hop, de mode, de musique… au programme, court de danses, artisanat, et boum aux sons qui bougent.

Réservez vite votre prochain vol Corsair pour la Réunion, et n’oubliez pas de réserver vos billets pour le festival ! En réservation, pour une nuit, comptez un pass à 7 €, pour deux nuits de 29 à 89 €, et pour les trois nuits, de 36 à 96 €.

Visitez le site officiel pour plus d’informations : www.electropicales.com