Le Magazine de votre prochain vol

Top 5 : les plus belles plages de St-Barth’

By  |  0 Comments

Difficile de choisir parmi les 14 plages de Saint-Barth’ ! Voilà un peu d’aide.

La plage du Gouverneur

Sauvage, la plage du Gouverneur est bien abritée au cœur de l’Anse du Gouverneur, au sud de Saint-Barth’. Entre les eaux turquoise et la verdure des collines, le sable blanc apparaît. A seulement trois kilomètres au Sud-est de Gustavia, la capitale, elle reste tranquille et n’est jamais bondée.

La plage de Saint-Jean

Au nord de l’île, au fond de la baie de St-Jean, la plage du même nom se sépare de celle du Grand Cul de sac par le rocher du célèbre hôtel Eden Rock. Bordée de restaurants et d’hôtels, la belle plage au sable doré est connue pour les avions qui vont et viennent : elle est située très exactement en bout de piste de l’aéroport Saint-Jean-Gustav III, l’aéroport de l’île.

La plage de Corossol

Corossol est un petit village de pêcheur au nord de Gustavia. Typique, l’ambiance est authentique, et les habitants sont accueillants. La plage de sable brun est semée de barques de pêche, dont quelques embarcations traditionnelles se distinguent, le doris et la pirogue, taillées dans du gommier. Le dimanche, les locaux partent en mer, pêcher à la nasse ou au filet.

De la plage, on pêche à l’épervier : de l’eau jusqu’aux genoux environ, les pêcheurs lancent un petit filet pour ramener à eux des bancs de petite friture, à déguster aussi en beignets ou à laisser comme appât aux plus gros poissons. Les pêcheurs à la ligne pêchent du ponton.

La plage de Lorient

Exposée au Nord de l’île, la plage de Lorient est peuplée de surfeurs se mesurant aux rouleaux bien dessinés. Des compétitions y sont organisées toute l’année. Toute la plage n’est pas réservée aux grands sportifs, et quelques zones protégées des courants offrent de beaux sites pour la baignade en famille comme pour le snorkeling.

La plage de Colombier

Très chic, la plage de Colombier est celle de l’ancienne propriété de Rockefeller, sur la pointe nord de l’île. Isolée et secrète on y accède par un sentier, après 20 minutes de marche, ou en bateau, comme en témoigne les très beaux voiliers que l’on voit parfois au mouillage dans les eaux transparentes et calmes : on enfile ses palmes, son masque et son tuba, des merveilles sous-marines sont à découvrir.