Le Magazine de votre prochain vol

Le Diamant, à la Martinique

By  |  0 Comments

Au sud de l’île, la petite commune du Diamant rassemble de nombreuses et grandes choses à découvrir : une longue plage splendide, une belle rando qui grimpe, et une grande mémoire toujours vive.

Pour l’Histoire

Le Diamant est habité depuis le IVe siècle environ. Les terres étaient celles des indiens Arawak, puis passèrent aux mains des indiens Caraïbes, comme en témoignent les céramiques et poteries découvertes sur le site de la plage de Dizac, et exposées à l’espace muséographique Bernard David.

Les colons français s’emparèrent du Diamant au XVIIe siècle, et la ville fut le lieu de grands affrontements au début du XIXe siècle entre français et anglais.

La mémoire de la ville comme de l’île fut marqué, au XIXe siècle, par le naufrage d’un navire négrier, alors même que la traite avait été abolie et déclarée comme illégale. Sur 300 individus, il n’y eu que 86 rescapés. Du haut de l’Anse Caffard, le mémorial Cap 110 rend hommage aux victimes en quinze bustes sculptés, tournés vers l’Afrique et le golfe de Guinée.

Au pied du morne Larcher, la Maison du bagnard rappelle quant à elle les événements de mai 1925, alors que dans un contexte politique de fraude, des émeutes éclatent faisant douze morts.

Pour la randonnée

Le sentier de randonnée qui grimpe sur le morne Larcher domine sur le rocher du Diamant, au large, ainsi que sur la côte Est et Sud de la Martinique. Avec un dénivelé de 410 mètres, la marche est assez sportive.

Au départ du monument Aimé Césaire, de l’Anse Caffard, le sentier commence par une très belle vue sur la plage et le rocher du Diamant. Plus on monte, plus les alentours se dévoilent. Bon à savoir : le sentier n’est pas un circuit qui vous ramène au point de départ. Si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à poursuivre jusqu’à Petite Anse.

Pour le far niente

Le Diamant, c’est aussi une magnifique et longue plage de sable blanc qui borde la baie. A l’ombre des cocotiers, on admire le rocher en se laissant bercer par le bruit des vagues… la plage est connue comme l’une des plus belles plages de la Martinique, et la plus belle portion est à Dizac. Idéale pour le far niente, mais pas pour la baignade : les courants forts ne sont pas sans danger, restez à l’endroit où vous avez pied !

Le Diamant n’attend plus que vous, réservez dès maintenant votre vol pour la Martinique en compagnie de Corsair.