Le Magazine de votre prochain vol

Que faire en Martinique ? Les activités à planifier pour votre voyage

By  |  0 Comments

En dilettante ou en intensif, les sports et les loisirs de pleine nature sont rois en Martinique : randonnée, plongée, navigation, canyoning permettent de profiter des richesses de l’île de carte postale. Orages de verts, cascades de bleu de ciel et bleu de mer, terre sombre de volcan sont aussi les couleurs d’une culture intense, et d’une histoire toujours très présente, à découvrir sans modération.

Les sports et loisirs Nature

Citadins en quête de grands magasins et de boulevards à parcourir, passez votre chemin ! Les activités de la Martinique se pratiquent hors bitume, loin des foules et des bruits de la ville. Les sites naturels magiques offrent jusque dans leurs moindres recoins une excellente occasion pour se bouger… ou encore ne rien faire, un peu, beaucoup, passionnément ou à la folie, en mer ou sur terre.

Sur terre

La Martinique se vit à pied, soit en balade courte où l’on flâne à son rythme, soit en randonnée pour tous les niveaux. Sur ses 70 km de longueur pour 30 km de largeur, l’île recense 180 km² de pistes balisées. Les sentiers du littoral font tout le tour de l’île, et permettent de profiter du soleil comme des plages de rêve, tandis que les sentiers ombragés de la forêt tropicale nous perdent dans une végétation dense et luxuriante. L’ascension de la Montagne pelée est sportive mais spectaculaire ! Ne manquez pas les sites de rando incontournable : la savane des Pétrifications, les gorges de la falaise, le Morne Larcher, la Trace des Caps, les pitons du Carbet… Parmi les plus beaux sites, La réserve naturelle de la Caravelle est au bord de l’eau, entre mangrove et savane. Différente de la forêt tropicale du cœur de l’île, on la découvre au fil des sentiers, vers les ruines du château  Dubuc, la baie du Trésor et le phare.

Pour changer de la marche, certains sentiers se parcourent aussi à cheval ou en quad.

quad

Le nord de l’île est quant à lui un incontournable du canyoning : après une courte balade dans la forêt tropicale, votre guide vous amène à l’assaut de cascades et de rivières, pour un plein de sensations rafraîchissantes. Les guides expérimentés sont nombreux et savent adapter les circuits à tous les niveaux, et pour toute la famille. Suivant les goûts, on peut y consacrer une demi-journée ou plusieurs jours. Les canyons les plus connus sont le canyon Absalon, le canyon de la rivière Mitan, Fond Lottière, le Saut du Gendarme, la savane Dury.

En mer

Entre baignade, plongée, voile, sorties en mer, les activités nautiques sont légion. Les plages des 350 km de littoral sont plus belles les unes que les autres et ont leurs sports de prédilection. La côte Atlantique est mouvementée, mais protégée  par un récif corallien. La côte sous le vent est plus tranquille. Et pour le farniente, Grande anse est réputée comme la plus belle plage des petites Antilles…

jet-ski

La plongée sous-marine se pratique à peu près partout autour de l’île, et majoritairement de l’îlet la Perle à Fort-de-France, de la Pointe-du-bourg au bourg des Anses-d’Arlet, et du rocher du Diamant à Sainte-Anne, idéal en snorkeling comme avec les bouteilles. Avec les bouteilles, le rocher du Diamant promet une expédition entre failles, arches et grottes de roche volcanique. Anses-d’Arlet est le départ pour la pointe de Burgos, où l’on nage parmi les poissons, et le cap Salomon et son épave. En snorkeling, on nage avec les tortues à Anse noire.

La Martinique n’est pas connue pour le surf, elle collectionne pourtant les bons spots, à Anse Bonneville, Tartane, et au Diamant pour du très haut niveau. Pour la planche-à-voile et le kite, direction Anse Michel, la plage du Vauclin, la Pointe-du-Bout. Le kayak et la voile se pratiquent partout.

kitesurf

Les courses de yoles et le fameux Tour des yoles rondes attirent les férus de voile. Dans les villages, les fêtes patronales sont l’occasion de mini-régates à l’ambiance sympathique et familiale, où l’on sort les  yoles, jolies barques aux voiles carrées. Et entre juillet et août, depuis trente ans, le Tour des yoles rondes fait le tour de l’île en 7 étapes.

Patrimoine : les sites à visiter

Les balades ou les sorties en bateau auront peut-être été l’occasion de découvrir quelques sites spectaculaires de l’Ile aux fleurs. Poursuivez la découverte : Entre la baignade et la rando, prenez le temps de visiter les incontournables du patrimoine de la Martinique.

Les jardins botaniques

Les deux jardins botaniques de l’île rassemblent les plus belles espèces de faune et de flore endémique des Caraïbes.

A quelques kilomètres de Fort-de-France, le jardin de Balata s’épanouit autour de l’habitation familiale de son créateur, une maison créole typique. Le parcours suit ensuite les essences tropicales, dans les bambous géants et la centaine d’espèce de palmiers, les hibiscus, les orchidées sauvages… Et pour une vue d’ensemble, le parcours dans les arbres est suspendu sur les Mahoganys géants à 15 mètres du sol.

L’habitation Latouche est un deuxième jardin botanique, créé sur les ruines d’une sucrerie du 17e siècle, ravagée par la nuée ardente de 1902. Les nombreuses espèces de cactées y poussent, comme les cultures traditionnelles des habitations sucrières : canne-à-sucre, café, indigo.

Autour du rhum

Pour en savoir plus sur le rhum, commencez par le musée qui lui est dédié, créé par la distillerie St-James. Vous pourrez aussi visiter l’usine en activité de février à juin. La visite de la distillerie Depaz offre aussi un bel aperçu de la fabrication du rhum, avec une belle balade dans les plantations.

Dans le même esprit mais sur un autre thème, l’habitation Clément est une ancienne rhumerie du XVIIIe siècle. Toute rénovée et rafraîchie, elle est classée Monument historique et accueille un centre d’art contemporain.

La ville

Les villes et villages sont vivants et authentiques. Fort-de-France, la capitale, est classée Ville d’art et d’histoire. On peut y passer beaucoup de temps, dans la splendeur de sa baie, entre la cathédrale St-Louis et ses alentours, le Fort-Saint-Louis, le marché couvert, le marché du Parc floral…

Le village des Anses d’Arlet est un petit bijou apprécié des plaisanciers : par la mer, on est accueilli par un petit ponton qui mène droit à l’église et au petit village de pêcheur, aux anciennes maisons de style colonial.

A Saint-Pierre,  au quartier du centre et le musée volcanologique Frank Perret sont figés les derniers instants des nuées ardentes de 1902 qui ont ravagé la ville. On y voit, en pleine rue, les ruines du théâtre du 18e siècle, les ruines des entrepôts du Figuier, et les ruines de la prison où étaient détenus les deux seuls survivants de la catastrophe.

Vous n’aimez pas bouger ? Tant mieux, la Martinique est aussi faite pour rester assis les pieds dans l’eau en sirotant tranquillement un cocktail typique de l’île…

Des vols vers la Martinique vous attendent dès à présent sur le site de Corsair.

Enregistrer