Le Magazine de votre prochain vol

Top 3 des destinations préférées des voyageurs

By  |  0 Comments

Parmi les destinations Corsair, les voyageurs ont leurs préférences : le sable doux et chaud, les eaux couleur turquoise, une nature verdoyante restent des valeurs sûres, largement plébiscitées.

1 – La Réunion

plage-l-ermitage-la-reunion

L’île de la Réunion tient la première place. A 11h de vol et à 10 000 km de Paris, la nature règne en maître : Volcans en activité, végétation luxuriante, reliefs vertigineux… le spectacle est partout.

Les secrets de l’île Bourbon se réservaient autrefois aux marins, aux négociants et aux naturalistes. Les difficultés pour y accéder et y circuler faisaient d’elle une île inhospitalière. Le tourisme connait sa réelle ascension dans les années 90, et devient la ressource principale de l’île en 2000.

Elle attire pour sa nature fougueuse. Elle séduit les « fous » de sports extrêmes et de randonnée. Chaque année, 3000 coureurs participent à la légendaire Diagonale des fous. Ils traversent la grande variété des paysages réunionnais, entre montagnes et plaines, forêts tropicales ou plateaux arides.

Les cirques

Parmi les 3 cirques de la réunion, Cilaos et Mafate sont les plus spectaculaires. Le cirque de Cilaos est dominé par les 30 071 m du Piton des neiges. Sur l’îlet se trouve Cilaos, réputée pour son thermalisme et son vin. La randonnée et le canyoning y sont rois. Le cirque de Mafate est le plus sauvage, il n’est accessible qu’à pied, ou en hélicoptère. Ses îlets sont nombreux, les refuges et les gîtes également.

Les pitons

Comme les cirques et les remparts, les pitons de l’île de la Réunion sont classés au Patrimoine mondial naturel de l’UNESCO. Le piton de la Fournaise est l’endroit le plus visité de la Réunion, c’est l’un des volcans les plus actifs du monde. Il culmine à 2631 m, ses coulées de lave sont spectaculaires. Le piton des Neiges est le plus haut, culminant à 3071 m. Son ascension se réserve aux plus entrainés. Le piton Maïdo offre les plus beaux points de vue sur le cirque de Mafate.

Villes et villages

Sur le réseau Villages créoles, on admire les cases traditionnelles du village de l’Entre-deux et de Saint-Leu : là, on peut aussi aller nager avec les tortues. Saint-Denis et Saint-Pierre sont les principales villes de l’île. Elles sont charmantes et pittoresques.

2 – La Martinique

anthurium

A environ 8h de vol de la Métropole pour 7000 km, l’île aux fleurs collectionne les paysages de carte postale. Du sable blond, des eaux limpides, une nature luxuriante… Le paradis martiniquais d’aujourd’hui reste marqué de son histoire douloureuse, celle de l’esclavage.

La Martinique se distinguait d’abord comme une colonie riche de l’industrie sucrière. Les visiteurs ont peu à peu découvert l’île, au début du XXe siècle, attirés par la montagne, les volcans, et la végétation. L’île devient une destination « de rêve » dans la deuxième moitié du XXe siècle. Témoin vivant de l’Histoire de France, l’île est d’une grande richesse patrimoniale.

Les plages

Les Salines prétendent être la plus belle de l’île. A Saint-Anne, la grande plage blonde est bordée de cocotiers. Anse noire est quant à elle la seule plage de sable noir de l’île.

Rando et montagne

Pour la balade, certains circuits et points de vue sont célèbres. Sportive, l’ascension de la Montagne Pelée offre de magnifiques panoramas. Du haut de ses 1397 mètre, le volcan encore en activité domine l’île. La randonnée de Cœur Bouliki est quant à elle un bain de verdure, dans 1500 ha de forêt tropicale au cœur de l’île.

Villes et patrimoine

Dès l’atterrissage, Fort-de-France propose un bain dans la culture martiniquaise : beauté de la baie, parfums des épices, saveurs des fruits exotiques, couleurs des madras créoles… L’habitation Clément produit encore du rhum, et le musée Aimé Césaire retrace l’histoire de l’esclavage aux Antilles.

3 – La Guadeloupe

plage-sainte-anne

Entre mer des Caraïbes et océan Atlantique, Karukera serait la plus belle île des Antilles. Son île principale est entourée de petites îles aux noms qui font rêver : La Désirade, Marie-Galante, Les Saintes… Elle est à 6779 km de Paris, soit 8h30 de vol. Farniente, plage… La Guadeloupe séduit aussi pour la beauté de ses fonds marins. Le trekking et la randonnée promettent un vrai bain de verdure au cœur de tableaux féériques.

Randonnée et points de vue

Le volcan de la Soufrière est le site le plus visité de la Guadeloupe. Il culmine à 1467 m, il est le plus haut point des Antilles. Très actif, il est terre de fumerolles, de vapeurs de soufre et de sources chaudes. Les randonneurs apprécient aussi les chutes du Carbet et les chutes de la rivière Moreau, et la Route de la Traversée. Les falaises de la pointe de la Grande-Vigie sont hautes de plus de 80 m : elles sont spectaculaires.

Plages, plongée et sports nautiques

Grande Anse, Sainte-Anne, Saint-François, Marie-Galante, La Désirade… les plus belles plages sont aussi les plus beaux spots de plongée. La réserve naturelle de Grand-cul de sac marin se parcours en kayak de mer. Ouvrez grand les yeux, vous verrez la barrière de corail, la mangrove et ses habitants : poissons, serpents, oiseaux marins…

Villes et villages

Le passé colonial est très présent à Pointe-à-Pitre, les villages de Deshaies, Saint-François, les Saintes sont d’authentiques villages de pêcheurs.