Que faire à Saint Denis de la Réunion ? - Le Mag

Le Magazine de votre prochain vol

Que faire à Saint Denis de la Réunion ?

By  |  0 Comments

La plus grande capitale d’outre-mer est à l’image de l’île : vibrante, mouvante et chaleureuse. Autrefois une petite bourgade, elle est devenue un cœur économique et culturel. Passage obligé pour les touristes qui ne viennent pas de l’île, c’est le premier pas vers la grande aventure de la Réunion.

Carte d’identité et histoire de Saint-Denis

Entre mer et montagne, St Denis est une ville tranquille, que la nature ne laisse jamais vraiment. Cela fait d’elle une ville authentique et chaleureuse.  Les témoignages de l’Histoire coloniale française y sont nombreux, ils imprègnent la culture créole de l’île.

Saint-Denis compte environ 150 000 habitants, elle concentre l’activité économique de l’île. Fondée en 1663, les colons français la préférèrent à la baie de Saint-Paul, le point d’entrée de l’île. Elle se développe par la culture du café, et devient chef-lieu en 1738. Les Antilles françaises font vite concurrence, le café ne suffit plus, la canne à sucre prend alors le relais, au XIXe siècle. Les invasions d’insectes ruinèrent les plantations avant le XXe siècle, et les ouragans successifs marquèrent le déclin de la ville.

Encore marquée de l’histoire coloniale, la ville est classée Ville d’art et d’Histoire depuis 2012. Les rues et les bâtiments du centre historique témoignent d’une richesse patrimoniale et culturelle: On ne compte pas moins de 57 sites et monuments classés au titre des Monuments historiques. Le tourisme est devenu la première ressource économique de l’île et de la ville et la canne à sucre n’a pas complètement perdu la partie, elle reste une ressource non négligeable.

Ambiance sympathique et colorée, St Denis se savoure à pied, au gré des parcours touristiques, des pauses dans les jardins, des dégustations de spécialités… St Denis est un incontournable de la culture créole.

Art et Patrimoine : rue de Paris, Avenue de la Victoire

Dans le quartier du Centre, plutôt à l’ouest de la ville, passez par la rue de Paris, en partant du jardin de l’Etat. On y découvre d’abord le bâtiment de l’évêché, puis le musée Léon Dierx : consacré à l’art, il présente depuis 1912 une collection exceptionnelle d’œuvres de Picasso, Gauguin, Renoir, Cézanne, Caillebotte, Redon, Rouault… et pour l’art contemporain, direction l’Artothèque à deux pas.

Admirez l’Hôtel de ville, le Conservatoire régional de musique, la Maison Carrère et plus loin la villa Déramond-Barre : ces deux maisons sont d’architecture typiquement créole, et la dernière est un vestige de la Compagnie française des Indes orientales, la grande entreprise coloniale française.

On croise aussi la rue du Maréchal Leclerc, piétonne, où l’on voit le haut minaret blanc de la mosquée Noor-al-islam. Elle est la plus ancienne des mosquées françaises, inaugurée en 1905. Dans cette même rue, on découvre le temple tamoul, le Kovil Kalikambal, témoin de l’importance de la culture indienne et hindou à la Réunion. Poursuivez sur l’avenue de la Victoire, qui prolonge la rue de Paris, pour voir la Mairie, le Conseil général, la cathédrale.

Tout au bout de l’avenue, vous arrivez sur le Barachois. D’origine basque, le mot signifie « petite barre » pour nommer un lagon côtier. Il est le quartier autour duquel toute la ville s’est développée. On s’y promène au bord de l’eau, en admirant les falaises et la batterie de canons.

Shopping et dégustations : les marchés

A l’extrémité ouest de la rue du Maréchal Leclerc, le Grand marché se spécialise dans les produits artisanaux réunionnais et malgache. Couvert, il est inscrit aux Monuments historiques. On y trouve tous les jours des objets en bois, en raphia, des tissus, des broderies, de la vannerie…

Descendez la rue du Maréchal Leclerc, elle est piétonne et pleine de boutique, à l’architecture commerçante indo-musulmane typique du XXe siècle : les boutiques sont rehaussées d’étages d’habitation, bordés de balustrades décorées. A l’extrémité Est se trouve le petit marché, où l’on trouve les délices réunionnais : volailles, poissons, légumes, fruits tropicaux se savourent tels quels où déclinés en mille recettes.

Le marché du quartier du Chaudron est le plus authentique et le plus important. On y trouve les meilleures épices, les fruits, les légumes, les viandes et les poissons des plus frais. La cuisine y est parfumé, très locale. Les volailles animent l’ambiance de leurs cris.

Pause détente : le jardin de l’Etat

jardin-de-l-etat

Retrouvez un peu de nature et de détente dans le jardin de l’Etat. Jardin botanique, il compte plus de 2000 espèces tropicales, dont une majorité d’arbres et d’épices. Il fut fondé en 1761 pour rassembler les plantes étrangères. Aujourd’hui, le lieu de promenade est toujours autant fréquenté, et les enfants peuvent désormais s’y dépenser sur les aires de jeux aménagées.

Le Trou de fer, le festival Sakifo, la cascade du Chaudron… après la visite de St-Denis, retrouvez les incontournables de la Réunion sur le Mag.

Et si vous partiez découvrir ces merveilles par vous-même ? Réservez votre vol Paris Saint-Denis dès maintenant.