Les tortues marines de Mayotte - Le Mag

Le Magazine de votre prochain vol

Les tortues marines de Mayotte

By  |  0 Comments

Armez-vous d’un masque, d’un tuba et de palmes, vous n’aurez pas à chercher longtemps pour trouver de beaux spécimens. Les tortues comptent parmi les beaux trésors naturels de Mayotte.

Les deux espèces mahoraises les plus courantes

L’île est peuplée de deux espèces majoritaires. La tortue verte se reconnaît à son bec rond, et sa couleur… verte ! Elle se nourrit d’algues et de plantes. La tortue imbriquée est ainsi nommée pour sa carapace à écailles imbriquées. Elle a un bec pointu pour s’attaquer aux petits poissons, aux crabes, aux étoiles de mer, aux méduses… : elle est carnivore.

tortue mahoraise

Les tortues pondent toute l’année, durant la nuit, de la tombée du jour au lever du soleil. Elles privilégient les débuts et fins de cycles lunaires, lorsque les coefficients de marées sont au plus bas, pour plus de tranquillité.

Sur la plage, elles creusent des trous bien au chaud dans le sable avant de pondre de 70 à 200 œufs. Elles pondent toujours sur leur plage de naissance.

L’éclosion a également lieu la nuit ou les journées nuageuses, quand les températures sont les plus basses. La nuit est également moins propice à l’attaque des prédateurs. Les petites tortues descendent alors jusqu’à la mer, et si elles ont l’air de s’épuiser à l’effort, c’est un passage nécessaire pour leur survie future : elles pourront reconnaître leur plage de naissance, s’orienter, se déplacer au mieux, chasser…

Peu survivront à leurs premiers pas comme à leurs premières brasses : les oiseaux, crabes, poissons n’en font qu’une bouchée. Au vu du nombre d’œuf, c’est le mal nécessaire de la sélection naturelle. On estime qu’une seule tortue sur cent œufs parviendra à l’âge adulte.

Observer les tortues

Les tortues sont vraiment partout. L’endroit le plus réputé reste N’Gouja, où l’on voit les tortues vertes brouter les fonds en quelques brasses seulement.

Avec un peu de discrétion, vous pourrez aussi observer sur la plage les pontes et les naissances. Observez les sans vous en approcher ni faire de bruit. Les lampes de poches doivent elles-aussi se faire discrètes. Vous aurez la chance d’en voir toutes les nuits, et au maximum de mars à juin. La plage de Moya sur Petite-Terre et la plage de Saziley sur Grande-Terre sont privilégiées.

plage-de-moya

Naissance de bébés tortues, nage avec les baleines, balades dans l’Ylang-Ylang… Mayotte vous réserve des moments magiques, à découvrir avec Corsair.