Voyage en Martinique : avez-vous pensé à visiter le Fort Saint Louis ? - Le Mag

Le Magazine de votre prochain vol

Voyage en Martinique : avez-vous pensé à visiter le Fort Saint Louis ?

By  |  0 Comments

Les marins de Fort-de-France bénéficient de l’une des plus belles vues de la ville. Toujours au service de la Marine nationale, le fort est ouvert depuis peu aux visites : profitons nous aussi d’un site d’exception.

L’histoire du fort militaire de Saint Louis

Au XVIIe siècle, les colons français s’installent en Martinique sur la côte sous-le-vent, du côté de la mer des Caraïbes. Ils privilégient alors la plus grande baie de l’île, qui deviendra celle de Fort-de-France. Le site est bien abrité, facile à protéger : sa position est stratégique dans un contexte de conflits coloniaux entre France, Hollande et Angleterre.

Dès les années 1630, le gouverneur Jacques Dyel du Parquet fait ériger une première palissade de bois sur la presqu’île rocheuse qui domine la ville. Elle permet de surveiller les arrivées par la mer. En 1672, Le fortin devient le Fort-Royal de la Martinique, plus solide, sous l’impulsion de la guerre de Hollande. Il protégera la ville des assauts de la flotte néerlandaise le 20 juillet 1674 : il a fait ses preuves.

En 1676, François Blondel, disciple de Vauban, dessine les futurs plans.

Pris par les Anglais en 1794, il deviendra le Fort Saint-Louis lorsque la Martinique est restituée à la France le 25 mars 1802. Son intérêt décline, il deviendra un zoo au XIXe siècle, avant de devenir la base navale de la Marine nationale aux Antilles après la Deuxième guerre mondiale.

La signature de Vauban

La construction se remarque pour son architecture, typique des lignes imaginées par Vauban. Les fortifications sont rythmées de bastions : le bastion du Carénage, le bastion Royal, la batterie basse de La Pointe, et le bastion Sainte-Marthe. Ils font face à l’ennemi par deux côtés et abritent le plus gros de l’artillerie.

Avec des parties creusées, bien ancré dans le sol et renforcé de pierres, il fût aussi un refuge pendant les ouragans.

Vue sur la baie… et sur les iguanes

Un parcours touristique a été aménagé dans le fort depuis 2014. Il se visite avec un guide qui présente subtilités et anecdotes. Un panorama s’ouvre sur la baie, la ville, le port et les montagnes.

iguane martinique

Vous croiserez aussi les vrais habitants du fort, les iguanes. D’espèce différente que ceux de Martinique, ils ont été amenés là lorsque le fort était un zoo. Ils ne doivent pas sortir : ils risqueraient de se mêler aux iguanes endémiques de l’île, entraînant leur extinction.

Crédits : images Flickr https://creativecommons.org/licenses/by-nd/2.0/

Cette brève leçon d’histoire vous intrigue ? Des vols vers la Martinique sont disponibles avec Corsair.