Le Magazine de votre prochain vol

La Terre des sept couleurs à l’île Maurice

By  |  0 Comments

L’île Maurice étend ses belles plages de sable blanc dans un océan turquoise. Ses terres aussi sont magiques, et du côté de Chamarel se décline en un arc-en-ciel de couleurs.

La magie de la géologie

Les Terres des sept couleurs s’étendent sur une plaine intérieure à l’île, à côté du village de Chamarel au Sud-ouest de l’île.

Les dunes de terre sèche se distinguent dans une clairière au milieu de la forêt luxuriante. Les beiges, ocre, bruns, roses, rouges, violets et mauves se succèdent et créent des effets de lumière spectaculaires. Les cendres volcaniques ont été mises à nu par l’érosion au cours des millénaires, et les oxydes de fer et d’aluminium du sol sont à l’origine des couleurs : anthracite et rouge pour le fer, bleu, violet et vert pour l’aluminium.

Une superbe palette s’est dévoilée, et rien ne peut la mélanger. Sans pouvoir vraiment l’expliquer, on dit que même mélangés, les sables se séparent toujours, reviennent à leur couleur d’origine et ce seulement en quelques heures. Le mystère est entier, et l’endroit est toujours pour la légende un lieu de sorcellerie.

Des tortues géantes et une cascade

Sur le domaine on trouve aussi un enclos où paressent les tortues géantes. Autrefois très répandue sur l’île, la tortue géante disparue peu à peu pour être réimportée sur l’île, sous l’espèce de la tortue d’Aldabra. Elle pèse en moyenne 250 kg et peu vivre plus de 150 ans. Vous pourrez en voir à l’occasion de nombreuses balades sur l’île, c’est une espèce préservée. Elle offre un dépaysement complet.

tortue géante d'Aldabra

De retour dans la forêt, suivez le chemin qui mène à la cascade, à peine plus loin. Le sentier ocre vous guide jusqu’à une magnifique chute d’eau. Du haut du promontoire, on voit les 100 mètres de haut s’engouffrer dans un trou, en contrebas, sur une paroi où se retrouvent les couleurs des dunes. Ses eaux viennent des rivières Saint-Denis et Viande salée, et après une longue descente, on peut se baigner dans la retenue d’eau, aux pieds de la cascade.

Pour profiter du spectacle au maximum, il est conseillé de s’y rendre entre décembre et avril, quand le débit de l’eau est à son maximum en raison de la saison des pluies.

Shopping à Port-Louis, farniente sur la plage, plongée dans le jardin de corail… trouvez votre prochain vol pour l’île Maurice.

 

Crédit :

« Chamarel (Mauritius) » par Esge. Sous licence CC BY-SA 3.0

« Aldabra Giant Tortoise Geochelone gigantea » par Muhammad Mahdi Karim (www.micro2macro.net) Facebook Youtube – Travail personnel. Sous licence GFDL 1.2