Le Magazine de votre prochain vol

Castries, à Sainte-Lucie

By  |  0 Comments

La capitale de Sainte-Lucie s’étend sur une baie turquoise encadrée de collines verdoyantes : il fait bon s’y promener, faire du shopping, découvrir l’artisanat local ou l’histoire de l’île.

castries-sainte-lucie-panorama-660
CastriesStLuciaPanorama » par UpstateNYerTravail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

 

De Carénage à Castries

Sous le nom de Carénage, Castries fut établie par les colons français en 1650, comme cœur économique et administratif de Sainte-Lucie. Son nom actuel lui fut donné un siècle plus tard, du nom du maréchal de La Croix, marquis de Castries : il signa le retour de l’île à la France, alors aux mains de la Grande-Bretagne, en 1783 lors du traité de Versailles.

Aujourd’hui, Castries reste l’un des ports les plus importants des Antilles comme l’un de ses seuls pôles commerciaux. Ses rues colorées s’étendent sur des polders. Dans la marina, on voit les immenses bateaux de croisière côtoyer les barques de pêcheurs.

Shopping local et shopping de luxe

Les petites boutiques d’artisanat local contrastent avec les magasins de luxe. Le marché est un délice, on y trouve tous les fruits, légumes, épices des caraïbes. A déguster sur place ou à emporter, les poissons frais à la sauce créole sont des incontournables, accompagnés de bananes plantain. Goûtez au rhum local et découvrez le seamoss, une algue gélifiante proche de l’agar-agar, souvent utilisée en boisson avec de la noix de coco et de la cannelle.

La basilique de l’Immaculée conception

Sur la place Derek Walcott se dresse la basilique de l’Immaculée conception, la plus grande cathédrale des Antilles. Atypique, son intérieur coloré est signé d’un artiste local.

La ville possède quelques monuments remarquables comme la Maison du Gouvernement, résidence officielle du gouverneur. C’est aussi le musée royal du Pavillon, qui retrace l’histoire de Sainte-Lucie au travers de photos, d’objets du quotidien…

Autour de Castries

Pour prendre de la hauteur et admirer la baie, montez au sommet de Morne Fortune. On y découvre les ruines d’un ancien fort français, saisi à l’issue d’une bataille par les anglais en 1796. Le panorama en fait un emplacement de rêve pour l’Université des Indes Occidentales et le Sir Arthur Lewis Community College. A se demander comment les étudiants parviennent à travailler…

A la sortie de la ville, le Centre de recherches folkloriques promeut l’héritage culturel de Sainte-Lucie par des animations et des expositions. Il trouve sa place dans un bel édifice colonial du 19e siècle.

Monuments historiques, jardins botaniques, spécialités culinaires… les incontournables de Sainte-Lucie sont sur notre page Destination.