Le Magazine de votre prochain vol

Le tour du monde en quelques étapes : Madagascar

By  |  0 Comments

Madagascar est une belle étape pour un tour du monde. Dans l’hémisphère sud, elle est un bout du monde : Elle est au bout de l’Afrique, dernière escale avant l’immense océan indien. Son patrimoine naturel comme culturel est unique, et ne se retrouve nulle part ailleurs, c’est une terre de découvertes.

Seule au milieu de nulle part

A Madagascar, on peut avoir vite l’impression d’être seul au milieu de nulle part, parfois sur une autre planète. Les paysages, la végétation, les espèces animales sont tellement singuliers qu’ils ont l’air venus d’ailleurs. Le dépaysement est garanti.

La Grande île est d’abord une variété de paysages, de reliefs et de climats. On peut traverser des terres arides et désertiques pour aller jusqu’aux forêts les plus denses et les plus luxuriantes en passant par une savane africaine typique : sur une superficie d’environ 600 000 km², elle prend des airs de la planète terre à son origine.

Protégée par plus d’une trentaine de parcs nationaux, réserves naturelles maritimes et terrestres, réserves spéciales…, sa nature endémique si spéciale est un laboratoire géant pour les scientifiques du monde entier. Le lémurien est l’emblème de cette singularité.

La culture malgache

La culture malgache est faite du mélange d’une vingtaine d’ethnies, venues de peuples d’Indonésie et d’Afrique. Très proches de leurs ancêtres, les anciens résument la culture malgache en un mot, Fihavanana qui signifie « Union » : le mot seul raconte le lien fort qui unit chacun aux autres, dans la famille, les amis, les compatriotes. Ils ont un grand respect pour les aînés qui transmettent la tradition. La politesse est primordiale.

La musique est une marque de fabrique de la culture malgache. Les malgaches sont mondialement connus pour leur créativité musicale, exprimée dans la palette la plus large de styles. Traditionnellement, chaque ethnie a sa musique, mais on la retrouve sur le plan mondial sous le nom de World music : elle vient de là ! A mieux écouter, une fois sur place, on saisit mieux la grande différence de style : le Tsapiky et le Tilalaky au Sud, le Ba Gasy au Centre, le Goma au Nord…

Dans la gastronomie malgache aussi, l’union fait la force. Elle mêle les traditions culinaires de tout l’océan indien et de l’Afrique. Elle est proche des cuisines créoles des Antilles.

Découvrez tous les incontournables de Madagascar sur notre page Destination.