Le Magazine de votre prochain vol

Comment trouver le meilleur taux de change sur place ?

By  |  0 Comments

On ne part pas toujours avec la monnaie du pays de destination, et le taux de change peut être très variable une fois sur place. Si les astuces dépendent beaucoup du pays de destination, certains conseils peuvent vous aider à ne pas gâcher votre séjour, où que vous vous rendiez.

Le taux de change varie dans le temps, mais surtout suivant les fournisseurs. Par principe, moins il y a de concurrence entre les fournisseurs, plus le taux est élevé : quelques fournisseurs peu nombreux auront plus facilement la main mise sur la transaction qu’une armée de bureaux de change. Avant de partir, renseignez-vous autant que possible sur le taux courant pour éviter les mauvaises surprises. Estimez également votre budget moyen, en distinguant les postes indispensables du surplus. Trouvez le maximum d’informations sur le coût de la vie locale, en moyenne : qu’est-ce qui sera le plus coûteux ? Pensez aussi à partir avec une petite somme en monnaie locale, par sécurité.

Sachez toutefois que l’Euro, le Dollar et la Livre sont acceptés dans de très nombreux pays. Attention toutefois à la convertibilité de votre monnaie : toutes les devises ne sont pas convertibles dans tous les pays. Par exemple, le dollar est accepté à Cuba, et non l’euro : pour obtenir des pesos cubains, il vous faudra d’abord convertir vos euros en dollars puis en pesos, ce qui peut vous couter une double commission.

Dès votre arrivée

Dans les aéroports, les grandes gares et la majorité des hôtels à travers le monde, des bureaux de change sont mis à disposition. Ils affichent des taux différents du taux moyen en cours, plus élevé, mais l’intérêt principal est la disponibilité immédiate : vous aurez votre somme sans attendre. Petit plus : la plupart du temps, ils sont ouverts 24h/24.  Les hôtels ne prennent pas toujours de commission, ce qui peut être très avantageux.

Si vous partez sans monnaie locale, changez un petit montant dès votre arrivée à l’aéroport: réduit au strict minimum, il doit couvrir seulement les frais immédiats de type transport ou nourriture, et permettre d’attendre – sans trop tarder – de pouvoir changer son argent à des taux plus intéressants, que l’on déniche plus facilement une fois en ville, notamment.

Trouver le meilleur change en ville

Dans tous les pays, c’est dans les plus grandes villes qu’on trouve les meilleurs taux de change. Il existe les bureaux de change, qui ne sont pas toujours les plus intéressants : il faut bien les comparer et vérifier le taux de la commission et des taxes. D’une manière générale, les bureaux de change sont une option non négligeable sur les destinations où les distributeurs automatiques sont rares.

Les banques ont toutes, ou du moins pour la plupart leur bureau de change. Les taux varient d’un établissement à l’autre, mais vous aurez probablement le taux le plus proche de celui du marché en cours. Pour être sûr et certain, les grands voyageurs d’affaire conseillent d’envoyer un mail ou de téléphoner à son conseiller bancaire, pour connaître la politique tarifaire du pays de destination.

Certaines banques françaises ont des accords avec des banques étrangères : les transactions sur places peuvent alors être totalement sans frais, et le change complétement inutile. Sans accord, les banques dont vous n’êtes pas client n’hésiteront pas à vous faire payer un surcoût.

Il faut aussi savoir que, où que l’on se rende, on peut de plus en plus facilement payer en carte bleue. Cela permet de ne changer qu’un minimum d’argent liquide : payez en carte les plus gros frais, comme les billets d’avion, les frais d’hôtellerie, la location de voiture. Certains surcoûts et taxes sont à prévoir, sauf en cas d’option « internationales » précisées dans votre contrat bancaire : sachez si les taxes de prélèvement sont limitées sur les débits de votre carte. Vous pourrez aussi retirer de l’argent en distributeur : pour limiter les taxes, ne tirez que par sommes importantes.

Contre les mauvaises surprises

Anticipez au maximum les mauvaises surprises, les doutes et les mauvaises impressions en vous tenant le plus possible informé des taux en cours, comme de la nécessité du change.

Avant tout change :

  1. Commencez par vous faire préciser, de manière exacte, combien vous obtiendrez avec le montant que vous souhaitez changer.
  2. Exigez que la transaction se fasse sous vos yeux, restez attentifs aux chiffres.
  3. Méfiez-vous si votre carte bancaire ne passe pas ou est refusée.
  4. Préférez les bureaux de change gérés par l’Etat ou par une banque.

De retour en France, il ne vous sera pas forcement possible de changer la monnaie du pays de destination en euros. Rentrez avec un minimum d’argent liquide, en ayant connaissance de sa convertibilité.

Si vous partez rejoindre la famille au Canada, par exemple, vous pourrez facilement leur demander qu’ils retirent de l’argent sur place pour vous.